Soutien financier à l’action du Dr Ducanda

Membre du Collectif Surexposition Ecrans (CoSE), le Dr Ducanda alerte sur les dangers d’une surexposition des bébés et des très jeunes enfants aux écrans grâce à sa vidéo postée sur YouTube le 1er mars 2017 et aux nombreux articles et reportages qui ont suivi.

Le nombre important de témoignages de reconnaissance reçus depuis montre l’intérêt extraordinaire qu’elle a suscité et surtout l’aide qu’elle a apporté à de très nombreux parents, professionnels de santé et enseignants.

Ne tenant pas compte de cela, quelques parents d’enfants autistes ne cessent de diffuser des messages de haine à son encontre (insultes, menaces, diffamation) et font pression pour faire annuler ses conférences, plusieurs l’ont été, entravant ainsi la diffusion du message de prévention des dangers de la surexposition aux écrans qui est le principal message de CoSE.

Quatre parents d’enfant autistes ont porté plainte au Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins contre le Dr Ducanda pour exiger qu’il lui soit interdit, tout comme au collectif COSE, de prononcer les expressions : « symptômes d’allure autistique, ou pseudo-autisme ou faux autisme, etc…» .

La plainte a été transmise au Conseil Régional de l’Ordre des Médecins, malgré une tentative de conciliation, entraînant le Dr Ducanda dans une procédure judiciaire coûteuse.

Si vous pensez que le message d’alerte du CoSE est fondé, si vous avez vous même la conviction de l’existence d’effets délétères de la surexposition sur vos enfants ou patients, vous pouvez contribuer à soutenir l’action du Dr Ducanda par un don qui permettra de financer les frais de procédure en cliquant ici.

Il s’agit pour nous de faire valoir un droit à une liberté d’expression d’utilité publique ainsi que de défendre une professionelle attaquée alors qu’elle a pris une position courageuse dans un important débat de société.

Nous rappelons d’une part que le message du CoSE contient bien d’autres constatations importantes que les troubles d’allure autistique (développement affectif, moteur, langagier, difficultés d’attention, addiction)  et que, d’autre part, de nombreux parents d’enfants autistes, surexposés ou non, nous ont manifesté leur soutien, ne se sentant pas du tout attaqués par notre message qu’ils croient tout à fait fondé!

A ce jour nous n’avons couvert que 20% des frais estimés pour la défense du Dr Ducanda.

Pour soutenir le Dr Ducanda et le message d’alerte du CoSE :Cliquez ici

Le collectif Surexposition Ecran