Témoignage du père de Djanil, 3 ans et demi, – juillet 2017-

 

Témoignage de Monsieur, père de Djanil, 3 ans et demi, – juillet 2017-

A l’origine nous avions offert une tablette pour enfant à Djanil avec des jeux d’éveils et ludiques. Ensuite j’ai offert à sa maman une tablette avec connexion internet et Djanil aux environs de 3 ans a commencé à s’accaparer la nouvelle tablette et a délaissé complètement la sienne. Au début cela nous faisait sourire car il avait de la dextérité pour utiliser les différentes fonctions de celle-ci et a même appris à compter en anglais  » sans que nous l’aidions » et pour tout avouer quand il avait la tablette, il s’asseyait sur le canapé et ne bougeait plus, ce qui nous permettait de souffler un peu en sachant que je travaille la nuit.

Celle- ci prenait de plus en plus de proportion dans sa vie qui la prenait avec lui à table, il mangeait tout en jouant, qui la prenait en allant au pot et aux toilettes, ensuite pour le coucher c’était la croix et la bannière car il fallait qu’il termine la partie. Quand on le mettait au lit il nous racontait tout ce qu’il avait fait avec la tablette avec beaucoup d’agitation et il s’assurait qu’elle était bien chargée sur secteur pour le lendemain.

Puis quand nous avons constaté que Djanil devenait agressif envers lui – même et que parfois il pleurait quand il perdait une partie.

Nous avions remarqué qu’il avait des problèmes d’élocution et que cela s’estomperait à la maternelle au contact des enfants et des maîtresses mais au contraire ce sont celles -ci qui nous ont conseillé de nous rapprocher d’une orthophoniste. Nous avons eu RDV avec une psychologue scolaire qui avait déjà vu Djanil et qui après discussion nous a conseillé de remettre les choses à leur place ( Djanil joue dans sa chambre, dort dans son lit seul).

Nous avons pris l’initiative de lui faire croire que la tablette était en panne tout en l’accompagnant chez l’orthophoniste qui nous a conseillé une 1/2 par semaine alors qu’il l’utilisait plusieurs heures par jour et donc au bout d’une dizaine de séances chez l’orthophoniste il a fait des progrès extraordinaires dans le langage et aujourd’hui cela nous a retiré toutes nos inquiétudes sur l’avenir de Djanil car aujourd’hui il s’intéresse à tout, est très curieux et pose beaucoup de questions. Il dessine beaucoup alors qu’avant cela se limitait au monde de la tablette.

Les écrans c’est pas bien, ça empêche les enfants de travailler ça leur prend leur temps.

 

Une réponse pour “Témoignage du père de Djanil, 3 ans et demi, – juillet 2017-”

  1. Je suis enseignante en maternelle et nous rencontrons de plus en plus de difficultés à attirer l’attention de nos élèves et à obtenir d’eux un minimum de concentration. Le pire c’est en regroupement , certains sont totalement absents incapables d’écouter si on ne leur parle pas directement, un rien les déconcentre. Nous rencontrons également des difficultés en graphisme car ils dessinent de moins en moins. Certains pourtant déjà âgés de cinq ans ne peuvent pas faire un puzzle de plus de 5 pièces. Le langage est de plus en plus pauvre. Cette année pour la première fois lors de notre réunion de rentrée nous avons diffusé une vidéo sur les risques de la surexposition aux écrans. Suite à cette diffusion, certains parents ont décidé de limiter les écrans en nous disant qu’ils ne pensaient pas « mal faire », c’est un bon début .

Les commentaires sont fermés.