COSE – Collectif Surexpositions Ecrans

Les membres du collectif COSE ont chacun, depuis plusieurs années, alerté sur les conséquences de la surexposition aux écrans dans des articles, des colloques, dans des commissions de réflexion, auprès d’associations de professionnels, d’associations de parents. Ils ont décidé de relater, dans une tribune parue dans Le Monde du 31/05/017, leur expérience clinique préoccupante concernant l’ évolution du nombre d’enfants jeunes présentant des retards importants dans le développement de la communication, du langage et de la cognition et interrogent un constat commun à savoir une évolution du temps de ces enfants passés devant les écrans. Cet écrit prend appui sur des travaux internationaux. La parution de cette tribune a ouvert des espaces médiatiques : interview de média de la presse, sur des chaînes télévisées, des radio..

Constituer un collectif autour d’une charte s’est ensuite imposé afin de pouvoir porter une parole pluriprofessionnelle dans la mesure où tous les champs du développement de l’enfant sont atteints par une surexposition aux écrans que ce soit le domaine du langage, le développement somatique et physique, le développement de la cognition, de l’affect.

Ouvrir ce collectif à des professionnels et des parents manifeste un engagement sociétal : être nombreux pour soutenir de façon majeure cette alerte concernant les effets de la surexposition aux écrans bouleversant le développement du jeune enfant.

Vous pouvez soutenir le collectif COSE en signant la charte

Le projet COSE