« À ce jour pas d’enquête autour des conditions de vie, de la qualité de l’environnement »

Témoignage de Marie-Christine, pédopsychiatre (Eure-et-Loire)

Je viens de visualiser votre vidéo qui fait écho à ma pratique quotidienne en CAMSP et elle tombe à point !! Bravo ! Que cela fait du bien !

Pédopsychiatre dans un département où l’autisme a été le fer de lance d’une association véhémente et de l’ARS, il n’y a plus de place pour l’approche globale et singulière. Les symptômes régissent l’organisation des soins en filières dédiées où la population d’enfants est rangée et triée…. Les statistiques grimpent effectivement… à ce jour pas d’enquête autour des conditions de vie, de la qualité de l’environnement….

Quand je tente de faire entendre la question de l’importance de l’approche globale à la délégation territoriale de mon département il m’est dit: « Occupez vous uniquement du handicap de l’enfant mais pas de ses parents ni de sa famille…car il faut réduire les listes d’attentes »; bien sûr je ne lâche pas mais je ne suis pas conforme à la commande….

Il s’agit de faire valoir, comme vous le faites très bien, les besoins fondamentaux des enfants pour permettre leur développement global…. L’organisation gestionnaire des soins y est pour quelque chose également, les Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelles n’associent pas l’environnement…. Aujourd’hui le clivage est à l’œuvre partout! Cette vidéo est très à propos et met en lumière la centralité des parents dans cette affaire; cette vidéo met aussi en valeur la clinique du complexe au service de la rencontre du patient dans son milieu!

Merci pour cette vidéo qui va être un excellent support de travail avec les partenaires (dont la PMI et le service de pédiatrie) et les parents, j’ai très envie de l’adresser à l’ARS; je vais de suite l’adresser au collectif des CAMSP de ma région! Votre vidéo va peut être me permettre de relancer mes collègues pédopsychiatres qui ne semblent plus avoir le temps de recevoir les familles… Je serais ravie de m’associer à votre action.

Bien cordialement et Merci!

Marie Christine pédopsychiatre Eure et loir